La Province de Lampang, à l’est de Chiang Mai

A l’instar de Lamphun, sa voisine de l’ouest, la province de Lampang fut une cité névralgique du royaume Hariphunchai de Môn, pendant la période Dvaravati. Les destins des deux provinces voisines prendront des chemins opposés à partir du 11e siècle, lorsque Lampang tombera sous l’occupation de l’Empire Khmer. Quelques années plus tard, c’est le Roi Mengrai qui l’annexera au royaume Lanna.

 

 

Comme Lamphun, Lampang, province limitrophe de Chiang Mai, connaîtra une parenthèse birmane du 16e au 18e siècle, avant de redevenir officiellement une province thaïlandaise en 1892.

Aujourd’hui, Lampang est surtout connue pour son économie dynamique, qui s’articule autour de l’extraction minière et de la céramique. La cité tire également profit de sa proximité avec Chiang Mai et attire de plus en plus de touristes grâce à son patrimoine historique…

Carte de la province de Lampang
Carte de la province de Lampang

Géographie et données démographiques

Entourée des principales chaînes montagneuses du nord de la Thaïlande, la province de Lampang se situe au bord du Wang, au pied du Doi Luang qui culmine à 1 697 mètres d’altitude. Elle partage des frontières avec Chiang Rai, Phayao, Phrae, Sukhothai, Tak, Lamphun et Chiang Mai.

La partie nord de la province est dominée par des hauteurs couvertes par une forêt dense, notamment dans les régions de Jaehom, Wangue, Muang Pan et Ngao. La partie centrale, dominée par des plaines herbeuses, abrite une activité agricole soutenue, notamment à Muang, Hangchat, Koh Kha, Mae Tha et Sopprap.

Le sud de la province affiche une forêt sèche, boisée par des arbres à feuillage caduc et quelques prairies.

Le climat y est de type savane tropicale, et la pluviométrie moyenne annuelle est de 1 045 mm pour 113 jours de pluie par an. Les hivers sont doux et les températures varient ostensiblement entre 15 et 36° C toute l’année. Trois saisons se succèdent à Lampang : l’été, de mars à mai, avec des pics de chaleur en avril, la saison pluvieuse, qui commence à la mi-mai, et l’hiver, de novembre à février, avec des chutes de températures en janvier.

Selon le dernier recensement de 2014, la province de Lampang compte quelque 753 013 habitants pour une densité de 60 habitants par km², soit deux fois moins que la densité moyenne du pays.

Les chedis du Wat Chedi Sao
Les chedis du Wat Chedi Sao

Histoire de Lampang

La province de Lampang a été fondée du temps du royaume d’Hariphunchai et de la civilisation Dvâravatî qui s’est développée entre le VIè et le XIè siècle. Elle a connu une période faste sous le royaume de Lanna vers le XIIIè siècle avant d’être affaiblie par la guerre contre les Birmans durant la dynastie Taungû, ainsi que par les autres Thaïs issus du royaume d’Ayutthaya du XVIIè au XVIIIè siecle.

Durant cette période jusqu’à la fin du XVIIIè siècle, elle resta sous l’égide des Birmans. Pour mettre fin à cette domination, une révolution fut déclenchée par un tireur d’élite de Lampang, Nan Thip Chang, qui assassina un haut responsable de la tutelle. Par la suite, les Birmans quittèrent définitivement le territoire du Lanna en 1774. Le royaume fut à nouveau libre mais dirigé par alliance par la dynastie Chakri. Notez que cette dernière, qui est désormais connue à travers sa descendance, Chao Ched Ton ou les Sept Princes, a commandé le royaume jusqu’au jour où le roi siam, Chulalongkom (RamaV), prit la décision d’annexer les villes du Lanna.

Usine de Céramique a lampang
Usine de Céramique a lampang

 

Agriculture, céramique et extraction minière

41% des familles de la province de Lampang travaillent dans l’agriculture, principalement dans la culture des plantes et le jardinage. Les rizières dominent la région, et sont suivies par des plantations diverses, des vergers, des jardins floraux et des terrains d’élevage.

Outre l’activité agricole, Lampang est connue pour être la capitale de la céramique, avec ses 200 usines dans la région de Mueang Lampang. La vaisselle, le carrelage, les grilles et les pots de plante sont les principaux produits commercialisés.

 

 

La province est également réputée pour son activité minière, qui repose sur les balls clay (argile alluviale), les pierres de Chine et le lignite, qui sert de carburant à la plus grande centrale thermique d’Asie du Sud-est, située à Mae Mo. Les roches calcaires sont également abondantes à Lampang.

Autrefois, la province de Lampang était connue pour son exploitation forestière. Elle disposait même d’un grand stand de teck; les éléphants servaient de moyens de transport. A cette époque une fondation portant le nom de « Elephant school » veillait sur ces mammifères. Aujourd’hui elle a changé de nom et fut renommée centre de conservation des éléphants de la Thailande ou « Thai Elephant Conservation Center ».

Calèches de Lampang
Calèches de Lampang

Culture et attractions touristiques

Bien que la province s’urbanise à grande vitesse, elle a su maintenir un certain charme originel très apprécié des touristes. C’est la seule province en Thaïlande où l’on peut se déplacer en calèches à chevaux. La province compte de nombreux temples historiques :

  • Wat Phra Kaeo Don Tao : ce fut pendant longtemps le lieu de conservation du Bouddha d’Emeraude. Le lieu est marqué par un grand chedi qui renferme un cheveu de Bouddha, ainsi qu’un ancien Whian abritant un Bouddha couché ;
  • Wat Si Rong Muang : ce temple de style birman a fêté son centenaire en 2005. Sa construction obéit au style religieux birman du 19e siècle, avec des sculptures sur bois finement ciselées et des mosaïques de verre coloré ;
  • Wat Pha Fang : ce temple fondé au 19e siècle abrite les reliques rapatriées de la Birmanie en 1906. Il contient une grande salle de prière (Sala Kan Parian), construite en bois avec des toits à plusieurs étages.

Un autre lieu touristique est Thanon Talat Gao. On y trouve de vieilles demeures de style Lanna.

Hors de la ville, les centres d’intérêt sont principalement Wat Phrathat Lampang Luang, Wat Phrathat Chom Ping, le parc de la forêt de Thung Kwian avec son centre de conservation des éléphants, le Parc National de Doi Khun Tan, le lieu de culte sacré de Chao Pho Pratu Pha, Kiu Lom qui impressionne par ses falaises, ses îles et ses villages de pêcheurs ; son barrage permet aussi de faire du rafting et des balades en bateau.

Le Parc National Tham Pha Thai, le Ban Chang Luang et le Parc National de Chae Son sont aussi à ne pas manquer.

Le Coq Blanc, symbole de la ville de Lampang
Le Coq Blanc, symbole de la ville de Lampang

Symboles identitaires

Selon une légende locale, Bouddha de son vivant a visité la ville en prenant l’aspect d’un coq blanc. Cette métamorphose se justifiait par le fait que les habitants locaux deviendraient plus attentionnés à cette visite grâce à un extraordinaire coq. Ce fut aussitôt le symbole de la province que l’on peut observer au sein du temple Phra That Lampang Luang. Deux plantes symbolisent également cette province : la fleur Heliconia (Heliconia SP) et l’arbre Elm Indien connu sous le nom de Holoptelea de integrifolia. Ce dernier témoigne de la visite du Bouddha. Il poussait à l’intérieur du temple lors de cette visite importante et s’y trouve encore.

 

Culture

Lampang est animé par quatre événements majeurs par an.

La Foire de Luang Wiang Lakhon qui se déroule juste après les fêtes prévues par la Loi Kratong, en fin octobre et début novembre. La célébration porte sur l’histoire de Lampang.

La Foire Khantok Chang est célébrée le premier vendredi et samedi du mois de février au centre de conservation des éléphants. Un spectacle d’éléphants y est organisé et se termine par un festin de fruits et légumes en l’honneur et pour ces pachydermes.

Les processions du Salung Luang et le Festival de Songkran qui se tiennent tous les 12 au 14 avril sont aussi incontournables.

La journée des trains et des voitures à cheval a lieu vers le début du mois d’avril à la gare de Nakhon Lampang. Il s’agit de la commémoration de l’arrivée du premier train royal dans cette station au 1er avril 1916. Cet événement s’accompagne d’un marché et d’un défilé de mode portant sur les tendances d’il y a 80 ans. Un véritable voyage dans le temps !

Festival de Loy Kratong a Lampang
Festival de Loy Kratong a Lampang

Articles similaires sur les provinces et pays limitrophes de la province de Chiang Mai:

Voir
Cacher