Le Roi Mengrai: Fondateur de Chiang Mai

Rendre à Mengrai ce qui appartient à Mengrai

Ce fut en substance le dessein du monument géant érigé à Chiang Rai en l’honneur de cette illustre figure de l’histoire du royaume de Thaïlande. Puissant, charismatique et conquérant, ce roi issu de la lignée Lao fonda le royaume thaï du Lanna, après avoir réussi à unir sous la même bannière les cités-Etats autonomes de Chiang Mai, Lampang, Lamphun, Nan et Phrae. Plus qu’un simple pan éphémère de l’histoire du Nord, la parenthèse Lanna et les épopées du roi Mengrai ont profondément façonné l’identité culturelle et politique de la région. Retour sur l’œuvre de Mengrai le Grand…

Statue du Roi Mengrai à Chiang Mai
Statue du Roi Mengrai à Chiang Mai

Mengrai Le Grand: Un destin royal

C’est à Ngoen Yang (actuellement Chiang Saen) que Mengrai verra le jour, le 2 octobre 1238, sur les berges du Mékong: sa lignée princière, tant du côté paternel que maternel, le prédestinera à une vie royale.

Son père, Lao Meng, était le 24e descendant de la lignée des Lao, et sa mère, Nang Ua Ming Chom Müang, était la fille du prince Thao Rung Kën Xai de l’ethnie Thaï-Lu. Sa famille gouvernait alors dans la région de Müang Xieng Rao Ngeun Yang, qui porte aujourd’hui le nom de Chiang Saen.

Le jeune Mengrai succédera à son père en 1259 à l’âge de 21 ans et deviendra par la suite le premier roi indépendant des principautés Tai du nord du Lanna et de l’actuel Laos, après avoir réussi à unifier Muang Lai, Chiang Kham et Chiang Khong qui montraient des signes de faiblesse militaire. Pour sécuriser les frontières du Lanna, il établira des alliances stratégiques avec les autres principautés.

 

 

Chiang Mai : la genèse

Chiang Rai, fondée en 1262 sur le bassin de la Kok, s’imposera comme la capitale du jeune royaume Lana, mais accusera très vite un déclin devant l’émergence de Chiang Mai, qui reste considérée à ce jour comme la capitale historique du royaume Lanna, mais aussi des provinces du Nord thaïlandais.

Pour protéger Chiang Mai, fraîchement promue au rang de cœur névralgique du royaume, le roi Mengrai fera construire un fossé et un mur autour de la ville afin de prévenir les invasions mongoles qui menaçaient la région. Il s’attachera également à promouvoir les pratiques spirituelles de ses sujets, en érigeant de nombreux temples royaux et sanctuaires de commémoration.

La ville de Chiang Mai s’imposera alors rapidement comme un haut-lieu du commerce, mais aussi de la culture et de la religion. Cette prospérité se prolongera d’ailleurs même après le décès du roi Mengrai, pour atteindre son apogée sous le règne de Tilokaraj.

La Bataille de Chiang Mai

Quelques années après la fondation de Chiang Mai, le roi Boek de Lampang, fils de Yi Ba, ordonna à son armée d’envahir la jeune cité afin de s’emparer du royaume Lanna qui devenait de plus en plus menaçante: le roi Mengrai et son fils, le prince Khram, iront à sa rencontre.

A l’issue d’un duel à dos d’éléphant à Khua Mung, à proximité de la ville actuelle de Lamphun, le roi Boek fut vaincu et sera sommé de se replier avec son armée. Il sera par la suite capturé et exécuté alors qu’il tentait de traverser la chaîne de Doi Khun entre Lamphun et Lampang.

Quelques semaines plus tard, le royaume Lanna étendra son emprise sur Lampang.

Décès du Roi Mengrai et Déclin du Royaume Lanna

Bien avant sa mort subite en 1317, que la tradition attribue à une électrocution par la foudre alors qu’il se promenait dans le marché de Chiang Mai, le roi Mengrai aurait pu succomber à la tentative de coup d’Etat initiée par son fils aîné, qui sera capturé et exécuté. Son second fils Khun Kham sera alors nommé prince héritier.

Le royaume Lanna ne résistera pas longtemps après la mort de son illustre fondateur.

Si la dynastie s’est tant bien que mal accommodée de la succession de nombreux rois sans grande influence en quelques années (6 rois en 11 ans), elle ne résistera pas aux luttes de pouvoir et à la montée en puissance du voisin birman qui mettre sous tutelle le royaume pendant plus de deux siècles, à partir de 1569. La domination birmane prendra fin en 1774, lorsque les forces de Lampang et de Thonburi s’emparèrent à nouveau de Chiang Mai…

 

Article en relation avec celui que vous venez de lire: La Culture Lanna Thaï

Voir
Cacher