Songkran à Chiang Mai

Comme dans beaucoup d’autres pays d’Asie, les manifestations culturelles occupent une place très importante dans les cultures de la Thaïlande.

Le festival de Songkran, communément appelé la « fête de l’eau », est le plus important: il marque la nouvelle année astrologique dans l’ancien calendrier lunaire du Siam. C’est un grand moment de fête caractérisé par le nouvel an thaïlandais, avec des célébrations qui se déroulent de 3 à 5 jours selon l’emplacement. Chaque région de la Thaïlande a sa propre façon de célébrer  Songkran, mais le meilleur endroit reste Chiang Mai, ou la fête est totale et peut durer jusqu’à 7 jours.

Parade De Songkran
Parade De Songkran

Songkran: Le Nouvel An Thailandais

Songkran est un festival traditionnel de Thaïlande qui commence généralement à partir du 13e jour du mois d’Avril au 15, mais qui peut effectivement varier en fonction du cycle lunaire et de l’emplacement. Les significations sont multiples mais, de nos jours, Songkran est avant tout une manifestation pour fêter la nouvelle année thailandaise. A Chiang Mai, les manifestations peuvent durer jusqu’à une semaine.

 

 

Ces jours de festivités marquent la fin de la saison sèche et le passage à la saison des pluies. Le mois d’Avril étant le mois le plus chaud de la Thaïlande, beaucoup de thaïs et de touristes s’empressent de descendre dans les rues de la ville pour s’engager dans une bataille d’eau acharnée, dont les principales armes sont constituées par des pistolets à eau, des seaux d’eau glacé et des tuyaux d’arrosage. Un moment de convivialité très apprécié par les touristes étrangers, ce qui a d’ailleurs permis à la Thaïlande de gagner en popularité.

Toutefois, la célébration du Songkran n’as pas toujours été ainsi telle que nous la connaissons aujourd’hui. Traditionnellement, le Songkran est le meilleur moment de l’année thaïe pour rendre hommage aux aînés de la famille, aux amis, aux voisins mais surtout aux temples le temps d’une prière pour se purifier et se laver des péchés. Cette prière prend généralement la forme d’un petit rituel qui vise à apporter chance et prospérité pour l’année à venir.

Evitez d'avaler de l'eau, elle vient souvent du canal
Evitez d’avaler de l’eau, elle vient souvent du canal

Deroulement de Songkran à Chiang Mai

A Chiang Mai et dans presque la majeure partie des pays du Nord de la Thaïlande, la célébration du Songkran s’étale sur une période de 4 jours, mais peut atteindre une durée d’une semaine suivant l’emplacement et la date de début du festival. Chaque jour est définit par un thème bien précis et se focalise essentiellement sur les activités religieuses tout en accordant une importance capitale à l’eau qui symbolise le festival.

Le 1er jour ou le Wan Sungkharn Lohng: le moment pour les habitants de faire le grand ménage dans leur foyer pour bien accueillir la nouvelle année à venir. Ils sortent leurs plus beaux habits avant de se rendre à la procession qui se déroule en ville ce jour-là. Elle est caractérisée par un immense défilé, à l’instar du Carnaval de Rio avec de nombreux chars décorés qui arborent fièrement des statues de Bouddha. Le plus souvent, la procession prend comme point de départ, le Nawarat Bridge et passe par la Thapae Gate avant de se rendre au temple Wat Phra Singh pour rendre hommage à Bouddha. Les rues sont pleines de monde et le défilé s’accompagne de chants traditionnels.

Le 2e jour ou le Wan Nao: les habitants préparent des repas bien cuisinés qui ne sont pas à servir dans un festin convivial, mais pour une offrande destinée aux temples le jour suivant. A noter que les activités au Wat Phra Singh continuent encore le 2e jour et, le soir venu, les habitants se rendent aux rives de la rivière Ping pour recueillir du sable. Ce sable est alors mis en tas, surmonté par des fleurs. Cet ancien rituel peut se traduire par « élever les jardins du temple » et il est réalisé pour se commémorer des temps anciens et pour souhaiter la bienvenue à la saison des pluies.

Le 3e jour ou le Wan Payawan: il marque le début du festival de l’eau. C’est ici que commence le nouvel an thaïlandais et très tôt le matin, les habitants apportent aux temples les offrandes qu’ils ont soigneusement préparées et conservées la veille. Cela peut être des aliments cuits, des fruits frais, des tenues de moines… En même temps, on nettoie très attentivement les images de Bouddha dans les maisons avec de l’eau parfumée tout en s’aspergeant d’eau. Il fut un temps où l’arrosage se faisait très délicatement avec un petit récipient d’eau, mais au fur et à mesure que la fête gagna de l’ampleur, la célébration du 3e jour est devenue une fête phénoménale où thaïs et touristes s’arrosent à grand coup de seaux d’eau, tuyau d’arrosage et ce, pendant une durée de 3 jours au moins. Durant cette période, le centre ville de Chiang Mai est complètement bloquée. On peut tout de même circuler en scooter, tuk-tuk et camionnette, mais cela fera de vous une cible privilégiée.

Le 4e jour ou le Wan Parg Bpee: lors du dernier jour de Songkran, les thaïlandais rendent hommages aux aînés; ils se prosternent devant les personnes âgées en répandant un peu d’eau sur leurs mains, comme marque de respect. En retour, les aînés souhaitent à la jeune génération une année pleine de bonnes choses et un avenir heureux. C’est seulement après que tous les membres de la famille se rendent à leurs temples respectifs pour un ultime rituel pouvant se traduire par « cérémonie du prolongement de la vie ». Au-delà des intenses batailles d’eau que l’on peut apercevoir un peu partout dans la ville, le concept fondamental du Songkran est essentiellement d’ordre religieux en rendant particulièrement hommage à Bouddha. Mais c’est aussi une occasion, pour la famille, de se réunir : demander la bénédiction des ancêtres, s’amuser dans une ambiance festive et rendre des hommages en se rendant aux temples. Songkran reste une valeur sûre qui est encore soutenue par le peuple du Nord de la Thaïlande, ce qui contribue largement à l’authenticité de ses cultures et traditions.

Célébrer Songkran à Chiang Mai

Au début du mois d’Avril, tous les thaïlandais n’ont qu’une pensée en tête: bien préparer la fête de l’eau et accueillir le nouvel an bouddhiste comme il se doit. Toutefois, la célébration du festival du Songkran diffère d’une région à l’autre et les ampleurs de la fête peuvent varier en intensité selon le contexte et le lieu.

La plupart des touristes décident de le fêter à Chiang Mai pour la seule et unique raison que c’est la ville ou Songkran revêt d’une grande importance culturelle. L’ensemble du centre ville devient alors un grand parc d’attractions pour petits mais surtout pour adultes ou les batailles rangées sont légions.

Voila pourquoi il peut être dangereux de circuler a scooter pendant Songkran
Voila pourquoi il peut être dangereux de circuler a scooter pendant Songkran

Si vous venez à Chiang Mai durant la période de Songkran, prenez conscience de 3 points très importants:

  1. Généralement, la ville est à l’arrêt total à l’exception des bars et restaurants. Cela signifie que vous ne pourrez que profiter de Songkran, le trafic étant rendu absolument impossible en centre ville (à moins de vouloir passer quelques heures dans un véhicule pour parcourir 1 kilomètre).
  2. Songkran tombe en pleine période de brûlis. La pollution atmosphérique y est omniprésente et, à l’exception de Songkran, il n’est pas vraiment agréable de rester à Chiang Mai en avril.
  3. A moins de connaitre la ville, il est fortement déconseillé de se déplacer en scooter durant cette période qui est réputée pour être la plus dangereuse de l’année en Thaïlande. Prenez bien conscience que le risque est bien réel dans la mesure ou, même si le but n’est pas de vous mettre en danger à la base, recevoir un seau d’eau glacée à la figure en roulant peut entraîner un accident. A titre informatif, une partie non négligeable des accidents mortels sur les routes thaïlandaises se déroulent pendant Songkran (442 morts en 2016 pour 3446 accidents).

 

 

Autres articles sur les manifestations culturelles de Chiang Mai pouvant vous interesser:

Voir
Cacher